Dictionnaire du forex

Le trading est une activité qui nécessite un minimum de connaissances de tout ce monde… Il y a certainement les ebooks qui vous apprennent beaucoup sur les analyses techniques et les stratégies, mais avant cela, sachez que vous devez d’abord maîtriser les termes les plus utilisés dans ce domaine. Je vous en présente quelques-uns dans cet article, et j’ai choisi le forex, parce que c’est le marché le plus volatil de tous. Et presque tous les traders commencent leurs trades sur le marché des devises.

Ça se joue aussi sur le crypto trading :
Formations + Bonus offerts

Dictionnaire du forexLes termes les plus utilisés en forex

  • Appel de marge ou margin call : demande du courtier d’ajout de fonds ou de garanties pour couvrir l’exposition à une position ouverte perdante.
  • Arbitrage : achat d’un actif et vente du même actif simultanément sur un autre marché, afin de profiter du décalage de cotation momentané.
  • Ask (demande) : le prix auquel il est possible d’acheter.
  • Balance : la valeur d’un compte sans prendre en considération les plus ou moins-values latentes.
  • Bid (offre) : le prix auquel il est possible de vendre.
  • Bid/Ask Spread : la différence de pip entre l’offre et la demande.
  • Breakeven : sortie de position qui s’effectue au point mort, c’est-à-dire sans plus ni moins-value.
  • Breakout (cassure) : le passage du cours au-dessus d’un niveau de résistance. De la même manière, on emploie parfois le terme « breakdown » pour parler de la cassure par le bas d’un support.
  • Broker (courtier) : La société qui agit en tant qu’intermédiaire entre les intervenants et qui se rémunère soit en commissions, soit sur le spread bid/ask.
  • Câble : la paire GBP/USD (le Livre Sterling contre le Dollar US), en référence au câble électrique transatlantique qui permettait d’effectuer des transactions entre les deux continents.
  • Cambiste : nom d’un trader sur le marché des changes.
  • Carry trade : Stratégie consistant à rechercher des plus-values en profitant du décalage de taux d’intérêts des deux devises d’une parité. On emprunte un taux faible pour placer un taux élevé.
  • ECN : Electronic Communication Network, des systèmes de négociation électroniques sur des marchés qui se négocient habituellement de gré à gré comme le forex. Le mode de fonctionnement est alors pratiquement le même que celui des bourses électroniques actuelles.
  • Effet de levier (leverage) : la possibilité donnée au trader de prendre des positions pour des montants supérieurs à son capital. Exemple : avec un compte de 1 000 euros et un effet de levier 100, on pourra initier une position d’au maximum 100 000 euros.
  • Equity : valeur réelle d’un compte, prenant en considération les plus ou moins-values latentes.
  • Long/short : des positions que le trader pourrait prendre sur des paires de devises, en spéculant sur la hausse (long) ou la baisse (short) de leurs prix.
  • Lot : Taille de la transaction minimale autorisée par le courtier (le lot standard vaut 100 000 unités).
  • Dictionnaire du forexMarket Maker : type de courtier qui est la contrepartie de ses clients, et qui se couvre ensuite sur le marché interbancaire.
  • Majors : Les 7 devises les plus traitées sur le forex (le dollar US, l’euro, le yen, la livre sterling, le franc suisse, le dollar canadien, le dollar australien).
  • Over the counter (OTC) : Les marchés de gré à gré, comme le forex, dont la négociation est directe entre les intervenants, en opposition aux places de marchés centralisées comme les bourses actuelles.
  • Pip (point) : Acronyme anglais de « Price Interest Point », représentant la plus petite variation d’une paire de devise. C’est la variation de la 4ème décimale après la virgule, sauf pour les parités comprenant le yen (2ème décimale). Exemple : Sur l’EUR/USD entre 1,4000 et 1,4001, il y a 1 pip.
  • Range ou trading range : évolution d’un cours à l’horizontale, des zones sans tendance. Range est également la différence entre les plus hauts et les plus bas d’une période donnée.
  • Résistance : Niveau plus élevé que les cours qu’ils ont du mal à franchir.
  • Roll-over : le montant crédité ou débité de manière journalière selon la devise, généralement tous les soirs sur le Forex.
  • Slippage (dérapage) : différence entre le cours qu’on espérait obtenir lors de la transmission de la transaction et le cours que l’on a effectivement payé, cela arrive parfois dans un marché rapide.
  • Spot trading : faire des transactions en temps réel avec les prix en temps réel.
  • Spread : différence entre le bid et l’ask.
  • Stop-loss : un ordre de clôture de position utilisé pour limiter les pertes.
  • Support : Niveau plus bas que les cours qu’ils ont du mal à franchir.
  • Trend (tendance) : évolution directionnelle des cours (haussière ou baissière) en opposition à une évolution à plat, donc sans tendance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.