Les bases du trading

Si avant, le trading était réservé aux seuls traders professionnels, il est désormais une activité accessible à tous les particuliers qui désirent commencer le métier de trader aujourd’hui, grâce notamment à la possibilité de trader en ligne. En effet, le trading en ligne s’avère avantageux, parce que c’est facilement accessible avec un ordinateur et une connexion Internet, le marché est ouvert 24h/24, les méthodes de trading sont simplifiées, les taux de rentabilité sont élevés… Mais il faut également comprendre que c’est un métier à risque : vous pouvez gagner beaucoup comme vous pouvez en perdre autant. Il convient alors d’avoir un minimum de connaissances sur les bases du trading, avant de s’y lancer avec votre propre argent.

La méthode la plus courante pour devenir un bon trader est de suivre les tendances. Mais c’est souvent plus compliqué dans la pratique.

Les bases du tradingComment devenir un bon trader ?

Les étapes du trading en ligne sont des plus simples : comprendre le fonctionnement des marchés, choisir une plateforme de trading et l’installer (si nécessaire), tester votre aptitude en mode démo (gratuit), et investir enfin votre argent réel lorsque vous vous sentez assez satisfait de vos résultats.

Bien gérer votre capital

Mais devenir un bon trader est une autre affaire. En effet, la gestion de l’argent de votre capital nécessite de bonnes stratégies et un minimum des connaissances des risques, qu’il faut accepter et maîtriser. Il n’est pas conseillé de commencer en cherchant la grande victoire, pour éviter les conséquences d’une grande perte : de petites victoires impliquant de grands bénéfices sur le long terme. Prévoyez toujours les pertes. Ainsi, ne risquez pas de miser une grande partie de votre capital en une transaction, afin d’équilibrer votre compte. Investissez par exemple 2 à 5% de votre capital, par transaction. Les plus-values réalisées vous permettent ensuite de placer des ordres plus importants, et de générer davantage d’argent.

Essayer le Trading avec des avantages décisifs :
Formations + Bonus offerts
Le trading avec des avantages positifs

Choisir le bon marché

En trading, vous devez commencer par le bon marché. En effet, certains marchés comme celui des actions par exemple, ont des contraintes à la fois tarifaires, fiscales et techniques, les rendant plus compliquées. Le meilleur marché pour commencer à trader est celui des changes : le Forex, qui est considéré comme souple et présentant de faibles risques. En effet, le trading sur les devises étrangères permet de comprendre les logiques de marché, le fonctionnement des courtiers, et celui de la bourse en général. C’est aujourd’hui une activité en forte expansion pour les particuliers, qui trouvent tous les jours de meilleurs investissements.

Les bases du tradingLes termes de base du trading

Parmi les bases du trading, il faut comprendre et maîtriser les principaux vocabulaires de base utilisés en trading. Je vous en présente quelques-uns, que vous rencontrerez surement durant vos spéculations :

  • Cours ou Cotations : taux de change ou prix indicatif d’une devise négocié à un instant donné, la première devise étant la devise cotée, et la deuxième, la devise de contrepartie. La cotation est toujours fournie sous la forme de deux prix : le Bid et l’Ask.
  • Bid/Ask : le Bid est le prix à la vente, et l’Ask est le prix à l’achat de la devise.
  • Lot : la taille standard unitaire d’une transaction.
  • Pip : la plus petite unité de variation d’une cotation de devise, qui peut varier en fonction de la paire de devises. Un pip représente généralement la quatrième décimale de la devise cotée (1/10000ème), sauf pour le pip d’une devise avec le Yen japonais comme contrepartie (deuxième décimale de la devise cotée).
  • Spread ou Ecart de négociation : différence entre le Bid et l’Ask.
  • Marge : le montant de fonds requis pour l’ouverture ou le maintien d’une position, généralement exprimée en pourcentage de la position ouverte.
  • Effet de levier : l’utilisation de capitaux empruntés pour accroître un retour sur investissement. Ainsi, vous négociez des montants sensiblement plus élevés que le solde de vos fonds disponibles, qui servent de marge. Plus l’effet de levier est important, plus cela pourrait considérablement augmenter les gains de vos transactions, comme il pourrait également accroître leurs pertes de manière significative.
  • Taux d’intérêts : le prix de l’argent ou le rendement reçu en contrepartie de dépôts.
  • Long/Short : des positions que le trader pourrait prendre sur des paires de devises, en spéculant sur la hausse (long) ou la baisse (short) de leurs prix.
  • Date de valeur : date à laquelle les différentes contreparties d’une transaction financière s’accordent pour s’acquitter de leurs obligations respectives (l’échange des paiements).
  • Rollover Overnight : procédure reportant à une date future le règlement d’une transaction sur Forex, et donnant lieu à la perception ou au prélèvement d’un intérêt basé sur la différence de taux d’intérêts entre les deux devises constituant la paire négociée. Cela a lieu chaque jour à 21h00 GMT.

Maintenant que vous avez appris un peu plus sur les bases du trading, appliquez ce que vous savez en essayant les modes démo d’un broker de votre choix avant de vous lancer dans le mode réel.

Un commentaire sur “Les bases du trading

  1. elvisesse@gmail.com
    17 décembre 2013 at 18 h 03 min

    merci pour cette documentation qui est en plus gratuit
    c’estune veritable chance pour nous de tomber sur des sites comme le votre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.