Support et résistance

Support et résistanceLe principe de support et résistance en trading

La notion de support et résistance est bien connue des traders, dans la mesure où elle fait partie de l’analyse technique et graphique, constituant ainsi une aide précieuse pour trader efficacement. En principe, il y a support lorsqu’une zone de prix très étroite semble soutenir les cours d’une action, provoquant un rebond dès que ceux-ci touchent ou s’approchent de ce niveau de cotation. Et on parle de résistance lorsqu’une zone de prix très étroite semble bloquer la progression des cours d’une action, déclenchant ainsi une baisse ou empêchant les cours de monter.

Ainsi, les supports et résistances sont les effets graphiques créés par le déséquilibre entre acheteurs et vendeurs, créant le mouvement des cours dans le sens de la hausse comme dans le sens de la baisse. Une résistance est formée par le point le plus haut atteint avant un retournement, tandis qu’un support est formé par le point le plus bas atteint avant un retournement, le marché n’évoluant pas en ligne droite. En effet, le marché suit une tendance, mais au sein de cette tendance existent des phases de corrections qui forment constamment de nouveaux supports et résistances.

le Trading avec des avantages décisifs :
Formations + Bonus offerts

Concrètement, les niveaux de support et de résistance sont des lignes horizontales qui décrivent le combat virtuel auquel se livrent les haussiers (acheteurs) et les baissiers (vendeurs).

Comment déterminer une résistance ou un support ?

Il faut au moins avoir deux points hauts pour tracer une résistance, et deux points bas pour le cas d’un support, pour pouvoir utiliser le niveau. Un troisième point permettra de valider ce niveau de support ou de résistance.

Comment le trader doit-il exploiter la notion de support et de résistance ?

Lorsqu’il y a support, les acheteurs qui ne possèdent pas encore le titre profitent d’une correction pour se placer, l’action ayant monté. Quand l’action rebondit et reprend sa hausse, un certain nombre d’acheteurs restent encore à l’écart, et regrettent souvent de ne pas avoir su saisir l’opportunité d’achat lors de la correction. Un retour au voisinage de la zone « support » leur offre alors une nouvelle occasion qu’ils saisissent aussitôt, provoquant à nouveau un rebond. Le support tiendra, tant qu’il y aura des acheteurs pour soutenir ce niveau.

Lorsqu’il y a résistance, certains acheteurs décident de vendre, l’action ayant atteint un niveau élevé. Ils encaissent ainsi une plus-value confortable. Cela provoque un déséquilibre entre acheteurs et vendeurs, et entraîne une correction baissière. Ceux qui ont conservé leurs titres regretteront de ne pas avoir vendu à ce niveau. Mais quand les cours reviennent sur cette zone de résistance, ils en profitent pour prendre à leur tour une plus-value. Tout retour sur la résistance provoque un nouvel afflux de vendeurs. La résistance est également renforcée par tous ceux qui, ayant acheté à ce niveau, ne sont que trop heureux de voir revenir les cours à un prix qui leur permet de se sortir d’une mauvaise position, sans moins-value. Cet état de résistance va durer jusqu’à ce que les vendeurs potentiels soient épuisés.

Une fois les zones de résistance dépassées (ou rupture à la hausse des zones de résistance), elles peuvent devenir des zones de supports, en raison des achats de ceux qui désirent profiter d’une nouvelle hausse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.