Le salaire mensuel d’un trader en France

Davantage de particuliers s’adonnent aujourd’hui aux activités de trading. Ce sont les traders particuliers et indépendants, qui généralement, ne font pas du trading leur activité principale. Le métier de trading professionnel est en effet réservé aux plus expérimentés. Ce sont les traders qui travaillent comme salariés, pour le compte de grandes banques, de grandes sociétés de courtage… Mais combien gagnent vraiment ces traders, dont le salaire est souvent associé à des sommes astronomiques ?

Le métier de trader professionnel

En 2012, on pouvait compter environ 11 500 salariés en tant que trader en France. Il faut dire qu’il s’agit d’un métier sollicité plutôt par les hommes. En effet, 70% de ces traders salariés sont des hommes et 30% des femmes.

le Trading avec des avantages décisifs :
Formations + Bonus offerts
Le salaire mensuel d’un trader en France

Salaire mensuel d’un trader en France

De plus, c’est un métier qui exige une parfaite résistance physique, et une capacité à travailler sous les contraintes et dans le stress. C’est pour cela que la majorité des traders professionnels sont âgés entre 25 et 35 ans, et la plupart travaillant en tant que CDI pour les grandes banques et les sociétés de Bourse.

Combien est rémunéré un trader en France ?

Un trader professionnel qui travaille à plein temps en France gagnait 70 000 euros de salaire brut par an, en 2012. Mais le salaire n’est pas le même pour les hommes et pour les femmes. En effet, le salaire net mensuel des traders hommes est de 4 500 euros par mois, si cela est de 4 173 euros pour les femmes, pour la même année. De manière générale, un trader professionnel moyen gagne 4 000 à 5 000 euros mensuels en France. Ce salaire peut atteindre 5 000 à 8 500 euros, après une dizaine d’années d’expériences réussies.

Mais au salaire d’un trader, que ce soit en France ou dans les autres pays, s’ajoutent les primes sur les résultats, qui pourraient atteindre des centaines de milliers d’euros, voire des millions d’euros pour les meilleurs traders sur Wall Street.

Ainsi, la rémunération moyenne d’un trader s’élevait à 300 000 euros, incluant les bonus. C’est un métier, qui, apparemment, ne connaît pas la crise. Les primes liées à la performance n’ont pas de limite et peuvent culminer les millions d’euros ! D’après un comparatif du Parisien datant de l’année dernière par exemple, les 2 880 traders de la Société Générale se seraient partagés quelques 841 millions d’euros en 2012, les 3 189 opérateurs financiers de la BNP Paribas auraient eu droit à 1,037 milliard d’euros (325 340 euros par personne), et les 1 207 spécialistes du Crédit Agricole auraient touché en moyenne 236 000 euros en 2012, des chiffres toujours en hausse tous les ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.