Historique du forex et trading

Issu de l’expression anglaise Foreign Exchange, le Forex est aujourd’hui le marché le plus populaire dans le domaine du trading. Ce marché des devises convertibles est en effet le deuxième marché financier du monde, en termes de volume global, derrière les taux d’intérêts, selon la Banque des Réglementations Internationales (BRI). Pour les traders, ce marché, considéré comme le plus volatil de tous, est le plus facile à trader. C’est pour cela que la plupart des traders débutent par ce marché des devises. Mais quelle est l’origine du forex et du trading des devises ? Cet article vous en donne une brève historique, pour vous aider à mieux comprendre cette activité, qui vous rapporte autant de profits.

Historique du forex et tradingL’origine des devises

Ce concept de monnaies étrangères date du Moyen-âge, quand le premier papier monnaie a été émis pour faciliter le système de paiements des marchands et commerçants, en introduisant les reconnaissances de dette et les billets à ordre. Les nations, les provinces, les municipalités ont alors commencé à stocker de l’or, de l’argent, du cuivre et d’autres instruments de valeur, et contre l’ensemble de ces valeurs, ils ont émis des billets à ordre. Le marché du forex était relativement inactif et stable jusqu’à la fin de la première Guerre mondiale. C’est après cette guerre que ce marché est devenu fortement volatil, avec une augmentation de la spéculation de la part des investisseurs. La récession a été extrêmement difficile pour la plupart des premiers spéculateurs, et il y en a qui prétendent que le niveau élevé de spéculation a été à l’origine même de la Grande Dépression. Mais cette période difficile a été très instructive, ayant permis la consolidation du système financier.

le Trading avec des avantages décisifs :
Formations + Bonus offerts

Ainsi, les autorités et les décideurs politiques ont pris la mesure du poids des marchés des devises dans le système financier, et une période de redéfinition du Forex et de la politique monétaire a débuté en 1931.

Les accords de Bretton Woods

Les accords historiques de Bretton Woods ont été signés après la Seconde Guerre mondiale. Par ces accords, les 44 pays signataires se sont convenus pour réguler les fluctuations de leur monnaie, avec une marge faible par rapport au dollar américain, tout en conservant des réserves d’or équivalentes. Ainsi, ces accords n’autorisaient plus les gouvernements à dévaluer leur monnaie dans le but d’obtenir un avantage compétitif. Mais les dévaluations étaient quand même autorisées dans des cas d’absolue nécessité, dans une limite ne dépassant pas 10%.

Dans les années 50, la reconstruction d’après-guerre a entraîné des transferts de capitaux massifs et l’accroissement du commerce mondial. Les taux de change selon les accords de Bretton Woods sont donc devenus instables. Finalement, le système de Bretton Woods a pris fin, dû à la situation générale en 1971. En effet, le président américain de l’époque, Richard Nixon, a décidé de supprimer l’étalon-or, dans le but de pouvoir imprimer plus de dollars, et financer ainsi la Guerre du Vietnam. Dix grands pays ont signé l’accord de Smithsonian, officialisant la fin des taux de changes fixes, pour le régime des changes flottants… Un nouveau système basé sur le débit/crédit est alors apparu.

Les monnaies des principaux pays industrialisés étaient devenues flottantes en 1973, et leur cours de change évolua selon l’offre et la demande sur le marché du Forex. Au cours des années 70, les prix continuaient à fluctuer chaque jour, avec un volume d’échange et une volatilité de plus en plus importante… Cette situation a fait émerger de nouveaux instruments financiers, et à encourager la libéralisation des marchés et la dérégulation.

Historique du forex et tradingPrésentation du dictionnaire du forex.Le marché du Forex d’aujourd’hui

La structure actuelle du marché du Forex est le produit de plusieurs facteurs. Les banques, les fonds d’investissement, les maisons de courtage, les traders individuels ont tous rejoint l’arène du Forex, depuis la fin des années 70. Désormais, ce ne sont plus les banques nationales et les gouvernements qui contrôlent le marché du Forex, mais bien l’offre et la demande. Il faut reconnaître que ce système de change libre convient parfaitement aux marchés du Forex, parce que cela reflète le commerce mondial, international et globalisé de ce début du 21ème siècle. Il n’y a plus de barrière entre les nations, grâce notamment aux applications technologiques sur le marché du Forex. Même les fuseaux horaires ne posent plus de problèmes, parce que le marché est désormais en activité 24h/24, où que vous soyez (en Amérique, en Asie, en Europe…). Et avec l’arrivée d’Internet et à l’avenue des plateformes de trading en ligne, tous les investisseurs, professionnels ou particuliers, peuvent accéder au marché du Forex.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.